Le constat : un environnement en mouvement permanent qui met en péril la cohésion de vos équipes

Nous vivons dans un monde changeant, complexe, hyper-concurrentiel, mondialisé, avec de nombreuses ruptures technologiques. Cet environnement imprévisible exige des entreprises une grande capacité d’adaptation. Par conséquent, les réorganisations sont fréquentes, les compétences doivent évoluer sans cesse, tout comme le contenu des missions, la taille des équipes, les modes de fonctionnement et de management.

L’entreprise évolue en continu. Il ne s’agit plus de mener des projets de conduite du changement à intervalles plus ou moins rapprochés. Le challenge consiste, pour chacun, à vivre en permanence avec la notion de changement. Cela engendre des peurs, parfois irrationnelles. Ces peurs peuvent pousser chaque coéquipier à avoir des réactions inadaptées comme le repli sur soi, le rejet, la colère,…

Ces comportements individuels sont souvent les symptômes conduisant au constat d’un déficit de cohésion au sein de l’équipe. Le reflexe des leaders d’équipes est, souvent, de mettre en place un « team building » (activités en plein air, sportives et/ou purement ludiques) qui offrira une respiration à l’équipe, sans permettre d’évolution durable et profonde.

 Le challenge : Reconstruire la cohésion et l’implication en trouvant des solutions face à 3 types de peurs

  • Peur de l’inconnu : manque de vision, absence de cadre, organisation floue, manque d’informations sur les moyens…
  • Peur de l’autre : méconnaissance de son fonctionnement, de sa personnalité, de ses motivations, de ses besoins et exigences….
  • Peur des pertes : devoir renoncer à des avantages (statut, rôles, signes de reconnaissances…), diminution des pouvoirs, du plaisir, de l’autonomie, ne plus être à la hauteur en termes de compétences…

La réponse appropriée : le coaching d’équipe, l’intelligence collective et la co-construction des solutions

Vos bénéfices :

  • Un gain de temps de plusieurs mois car les points durs sont identifiés sans détours et des solutions sont apportées dans un esprit constructif.
  • Un engagement supérieur des équipiers car tous participent et co-construisent.
  • La garantie de faire de ce coaching d’équipe un moment à la fois utile et agréable.
  • Une plate-forme pour lancer les plans d’actions.

N’attendez pas les premières alertes RPS ! Les professionnels de l’accompagnement RH, du conseil, de la formation et du coaching sont souvent sollicités lorsque les dirigeants sont confrontés à des situations de crise.

Les audits menés mettent souvent évidence la présence d’une ou plusieurs des peurs évoquées ci-dessus. Malgré leur bonne volonté, les dirigeants, qui pensent avoir fait le nécessaire en termes de communication, sont étonnés par des réactions qui sont en réalité des symptômes de la présence des peurs.

Il n’est pas trop tard pour adresser chacun de ces points. Bien évidemment, il vaut mieux anticiper.

Que faire ? Comment relancer la dynamique ?

Paradoxalement, certains managers hésitent à réunir leurs équipes pour un séminaire de cohésion ou un coaching d’équipe, car ils craignent de devoir faire face à des revendications, de la colère, à des « leaders d’opinion » qui entraineraient le reste de l’équipe dans la critique et le mécontentement.

Pourtant, en deux ou trois jours, vous gagnerez 6 à 12 mois en relançant une dynamique d’équipe, en clarifiant les zones d’ombre, en rassurant, en écoutant, en impliquant pour rendre chaque équipier acteur, en laissant s’exprimer l’intelligence collective par l’émergence de solutions venant du groupe.

De plus, ce sont des moments emprunts de plaisir, on brise la routine, on partage la joie de la co-construction, on découvre ou redécouvre l’autre et on restaure la fierté d’appartenance dont tout un chacun a besoin. En fait, la dynamique du collectif est le meilleur remède au négativisme.

Quelle posture est nécessaire de la part du leader d’équipe ?

La transparence

Le responsable, dirigeant ou manager, de l’équipe sera présent lors du séminaire de cohésion. Il doit tout d’abord être prêt à faire preuve de transparence. Il donnera du sens sur le pourquoi d’un séminaire ou coaching d’équipe, pourquoi maintenant.

Il doit aussi être en mesure de rappeler, préciser ou, parfois communiquer pour la première fois, les principaux défis stratégiques de l’équipe, donner des éléments de contexte. Beaucoup de managers sous-estiment la capacité de tout un chacun à comprendre, intégrer et mettre en perspective des enjeux stratégiques. Mettre en lien des changements qui impactent le quotidien des équipes avec la stratégie de l’entreprise est fondamental. Il s’agit également de positionner l’ensemble dans son écosyst